« C’était le match parfait avant les quarts », estime Dika Mem

Revenu au jeu face à l’Espagne dimanche, Dika Mem se félicitait de cette nouvelle victoire des Bleus (28-26).

Dika Mem (arrière droit de l’équipe de France, 4 sur 6 aux tirs, après la victoire 28-26 des Bleus face à l’Espagne): « Ça fait du bien de rejouer. Je me sense bien. J’avais de bonnes sensations, j’ai fait quelques petites erreurs bêtes, des balles perdues inutiles (5 sur les 10 françaises). C’est plus parce que j’ai été sur le coté pendant un petit moment (depuis le 11 janvier et le match d’ouverture contre la Pologne, 26-24). C’était parfait car ce n’était pas un match à enjeu (la France et l’Espagne étaient déjà qualifiées pour les quarts de finale) mais ce sont toujours des matches de qualité. On a envie de gagner contre tout le monde, my stafflement contre l’Espagne (il joue au Barça). C’était le match parfait avant les quarts de finale. Là, une autre competition to begin. Here the gagnes lasts here, here the perds, here the sors. »

Ludovic Fabregas (pivot de l’équipe de France, 2 sur 2 aux tirs): « C’était un match important bien qu’on soit déjà qualifiés pour les quarts de finale. Jouer contre l’Espagne, c’est toujours un match de haut niveau. On a joué vraiment à fond pour emmagasiner le maximum de confiance. Un très bon resultat. Un match complete de notre part où on a fait monter l’intensité par rapport aux dernières rencontres (contre l’Iran notamment mercredi, 41-29). Le plus important to come. On va rentrer dans une autre compétition. On passe dans la phase à elimination directe où l’erreur ne sera pas forcément permise. La meilleure manière de préparer un quart. Avec en plus une paire d’arbitres (les Macédoniens Nachevski et Nikolov) souvent presente dans le dernier carré, ça nous amène aussi dans le contexte similaire. L’objectif c’est de jouer a minimum le dernier carré, on à une marche de cet objectif, derrière on verra s’il ya des possibilités pour aller chercher une médaille. »

aussie lire: Le top 5 des Bleus depuis le début du Mondial

Guillaume Gille (France’s choice): « Même s’il est sans enjeu, c’était un match où il ya un peu d’électricité dans l’air, me s’il ya des chooses un peu surprenantes dans la composition de l’équipe d’Espagne sur surees séquences . On a été par moments mis entrudne, il a fallu qu’on s’accroche. On peut que saluer l’état d’esprit du groupe à vouloir rester sur cette dynamique de succès (6/6) qui nous lance vers ce quart qui marque le début d’un nouveau moment de compétition. On a construit pas à pas ce parcours de six victoires et d’un seul coup tout va s’annuler. Et les compteurs seront draw à zero. Avec à la fin du match, une équipe qui se verra sortie de la compétition vers les médailles. On va changer de decorum et de dramaturgie. »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *